Vous êtes ici :

La maison du parc

Au coeur du parc des Moulins, un ensemble de briques et de pierres révèle une maison bourgeoise qui a appartenu à Bernard Mahieu, jusqu’à son décès au début des années 2000. Désormais, elle est la propriété de la Ville de Troyes.

La bâtisse témoigne par elle-même de deux éléments importants de son histoire :
- son année de construction : 1854, une date gravée sur la façade sud,
- son appartenance à l’abbaye Notre-Dame-aux-Nonnains : affirmée par une statue de la vierge présente sur la façade ouest.

En fait, cette grosse maison bourgeoise a servi de demeure aux différents propriétaires des deux moulins (de la Rave et Notre-Dame) situés à côté. On citera notamment Samuel Marot, la famille Henry, la famille Mahieu.

Les quatre façades à loggias ouvrent sur les belles percées qui traversent le grand parc boisé, qui compte écuries, remises, serre, communs, verger, potager et roseraie.

Maison site des moulins 2013Voir l'image en grand


L’avenir de la maison bourgeoise du parc des Moulins

Intérieur de la Maison MahieuVoir l'image en grandBâtiment emblématique du parc des Moulins, cette maison bourgeoise appartient à la Ville de Troyes depuis 2007 (date de l’acquisition par la Ville du parc). La Collectivité porte aujourd’hui un projet visant à donner une nouvelle affectation à cette bâtisse remarquable, repérée « bâtiment de grand intérêt architectural » et protégée au titre de la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager.

Afin d’offrir une seconde vie à cette maison, la Ville de Troyes projette d’y installer à demeure un nouveau lieu d’accueil pour les jeunes : à l’horizon 2019, un centre de ressources enfance et jeunesse avec un accueil de loisirs pour les plus de 6 ans devrait ainsi ouvrir ses portes au coeur du parc des Moulins.

Cette réhabilitation compte parmi les investissements annoncés dans le Plan d’Action Municipale 2015-2020 et s’inscrit dans le cadre de la poursuite de l’aménagement et du développement du parc des Moulins.

Cet équipement public permettra :

- de créer un relais, intégralement équipé, pour les autres structures de proximité (accueils de loisirs de la Ville, établissements scolaires, etc.)
- d’instaurer de nouvelles activités autour de l’environnement durant le temps scolaire, péri et extra-scolaire
- de disposer d’un lieu de sensibilisation à la préservation des ressources

Le planning des travaux

- Démarrage de l’étude : fin 2016
- Lancement de la consultation : courant 2017
- Début des travaux : courant 2018
- Livraison du nouveau centre de ressources enfance et jeunesse : 2019

Le budget prévisionnel

Cette réhabilitation d’envergure est estimée à 3 800 000 €.

Intérieur de la Maison MahieuVoir l'image en grand Intérieur de la Maison MahieuVoir l'image en grand

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris