Vous êtes ici :

Un poumon vert à la lisière du centre-ville

En incluant le parc Henry, le site des moulins représente un véritable poumon vert de près de vingt hectares.

Ainsi, le parc, à caractère naturel, aménagé progressivement de 1982 à 1987, compte parmi les plus vastes jardins en périphérie du centre-ville.

Il abrite une grande variété d’arbres - des séquoias, des frênes et des magnifiques saules pleureurs - ainsi qu’une faune et une flore locale particulièrment riche. Son charme et la tranquillité qui y règne en font un endroit idéal pour profiter de la nature à quelques pas du centre-ville.

Porté par tant d’attraits, le parc est sans cesse aménagé afin d’y développer des activités en lien avec les loisirs.

Pour exemple, cyclistes et adeptes des rollers peuvent se balader sur une voie verte de 800 mètres linéaires, laquelle voie permet de relier la vélovoie des lacs au centre-ville.

D’une manière plus générale, et afin d’accueillir au mieux petits et grands, plusieurs projets sont à l’étude ou en cours de réalisation au coeur de parc.

Concrètement, une signalétique est mise en place, visant à agrémenter les cheminements et permettre aux visiteurs de mieux connaître l’ensemble naturel (faune et flore). De plus, 15 ruches du rucher-école (Syndicat des Apiculteurs de l’Aube - SAA) ont été installées dans la zone naturelle du parc. Cet aménagement permet de sensibiliser et d’initier le grand public à l’apiculture, dans un respect des traditions ancestrales et de l’écosystème.

D’autre part, la restauration du verger (avec le soutien des Croqueurs de pommes) et la réhabilitation de la maison des maraîchers (par l’IUMP et le chantier d’insertion), permettront d’organiser ultérieurement des activités dédiées à la promotion du jardinage et des pratiques respectueuses de l’environnement (cours de jardinage, d’apiculture et d’arboriculture).

D’autres aménagements, plus ou moins ponctuels, pourraient également voir le jour. Ainsi, peu à peu, chacun pourra s’approprier ce poumon vert pour s’amuser, se détendre ou découvrir la nature aux abords du centre-ville.


Un formidable ballon d’oxygène au sud du centre-ville

Situé à deux pas du quartier des Sénardes, entre les rues des Ponts, Bas Trévois, Guillaume le Bé et la Chaussée du Vouldy, ce vaste parc de verdure - sa superficie est de 20 hectares - est baptisé « site des Moulins » ou, pour les riverains, « le parc des corbeaux ». Il abrite une maison bourgeoise appartenant à la Ville, et deux anciens moulins, des propriétés de Nouricia et Interfarine.


Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favoris

A télécharger

Règlement du parc (pdf - 1 Mo)